LA CONTAGION EXISTE SEULEMENT DANS LES ESPRITS RONGES

Pinterest LinkedIn Tumblr +

(This post is also available in Italian, English and German)

PLUS TU REVELES LES CHOSES COMME ELLES SONT ET PLUS TU VIENS MIS A L’ECART.

Il existe une déplorable et une bigote tentative de tenir à l’écart, de discréditer et sous évaluer qui va contre la pensée unique de cette période.

Quand ont n’arrive pas à trouver d’arguments logiques, scientifiques et sensés pour contrebattre une approche innovante qui met en crise les propres convictions invétérées, obsolètes, pré-médiévales, empruntées par la massive et honteuse déséducation du régime, il s’en va d’insultes.

Qui me lit peut vérifier comment quelques commentaires, même si en nette minorité, réfléchissent fidèlement à t’elle situation.

MON CHANT EST UN CHANT LIBRE POUR PERSONNES LIBRES ET PERSONNES QUI ENTENDENT VOULOIR CASSER LEURS PROPRES CHAINES.

Mon chant libre est vulnérable.

Ce n’est pas le coassement schématique et répétitif de la télévision et des journaux  qui exploitent de façon indigne et indécente la pulpe des arbres pour imprimer dessus ce qui intéresse les sponsors et marionnettistes.

Ma consolation est que j’ai transmis au monde entier, potentiellement parlant, les nouvelles et les concepts qui me pressé le plus de divulguer.

Qui est intéressé s’en va à sa recherche où qu’ils se trouvent

IL S’EN VA DE CHOISIR ENTRE LA CULTURE DE LA RESPIRATION ET CELLE DU DESINFECTANT ET DU MASQUE.

Qui s’endort dans la pensée unique et dans les rêveries lugubres des croques morts, est libre de le faire à ses risques et périls.

Chacun est patron de prendre position, de croire à l’Ecole Hygiéniste Mondiale ou aux sinistres et  stridentes trompettes gouvernantes, de croire à la culture de la respiration et de la confiance en soi ou à l’ignorance et à la très évidente défiance des masques, du désinfectant, du vivre à distance, de subir vaccinations et traitements obligatoires portant atteinte aux droits et à la dignité humaine.

IL VOUS PARLE UN EXPERT DE SANTE DE VALEUR PROUVEE.

Ont continue à utiliser la méthode rapide de toujours mettre en avant les titres académiques face à tout le reste, et pour cela qui n’est pas médecin n’a même pas le droit d’ouvrir sa bouche.

Je le répète quand terme de santé les médecins dans leurs ensemble, sauf  les nombreuses exceptions incroyables et magnifiques, n’on rien à voir avec la santé humaine.

Ils sont des formidables techniciens chirurgicaux et pharcologiques  s’occupant d’interventions d’émergence, respectables-admirables-indispensables dans leurs rôles spécifiques.

Ils interviennent sur des situations d’urgences.

La santé, qu’on soit bien claire, est quelque chose d’incompatible et de non pertinent avec la médecine conventionnelle de nos jours.

Dans mon cas personnel, je parle par force d’une expérience spécifique en santé, quelque chose qui dure de manière ininterrompue depuis toujours, ayant choisi de penser-étudier-agir-enseigner dans un mode cohérant, sans jamais avoir eu recours aux médicaments-vaccins (appart  les vaccins contre le tétanos obligatoirs dans les années passées, inévitables pour qui voyagé pour le travail).

Jamais je n’ai perdu une journée de travail et jamais je n’ai subit aucunes maladie, appart deux accidents avec fracture à la hanche droite soigné à l’hôpitalde Tolmezzo-Udine.

MES THEORIES JOUISSENT DU SUPPORT EXPLICITE OU INDIRECTE DES MEILLEURS MEDECINS EN CIRCULATION.

Pour toutes ces choses j’entend bénéficier de mes recherches  les plus approfondit sur le virus et la contagion, au but exclamée de désintégrer  cette folie universelle sans précédent avec des documents en main propre.

J’ai déjà citée le Dr Carlo Alberto Zaccagna, médecin Turinois de grande sagesse.  

« L’harmonie que nous avons avec tous les microbes vient du fait que nous sommes un habitat idéale de survie bactérien.

Nous leurs offrons une température constante, humidité constante, pH contant, hautes quantités de sucres naturels

LA PIRE DISGRACE HUMAINE SUR LE PLAN PHYSIQUE ET PAS SEULEMENT EST L’ACIDOSE.

« Les virus prennent racines ou se collent aux membranes cellulaires de nos bactéries qui en étant en grand nombre et étant monocellulaires, elles se révèlent facilement attaquables.

Les premières victimes de n’importes quelles infection sont en effet nos bactéries.

Si l’organisme se trouve dans un état d’Acidose Métabolique, nos bonnes bactéries n’on pas la capacité de maintenir un état d’équilibre dans l’intestin, il y aura par contre une augmentation des bactéries dysbiotiques.

En état d’acidose rien ne fonctionne comme ça devrait être car les enzymes viennent inhibées et tout ralenti de façon distordue et pathologique.

En état d’acidose il se produit et non par hasard une déshydratation et une sécheresse de la peau, avec diminution de la salive, des larmes et des muqueuses, et donc une majeure exposition au virus.

En état d’acidose nos bactéries symbiotiques (ou probiotique-eubiotique-saprophyte-aérobie) n’on pas la force de contrer les bactéries dysbiotiques »

TRES URGENT UNE NOUVELLE EDUCATION SANITAIRE DANS LES ECOLES, LES HOPITAUX ET A LA TELEVISION

C’est quoi qui tu les bonnes bactéries ? C’est quoi qui produit acidification et radicale libre dans le corps ?

Comment peut un banale rhume devenir une pneumonie létale ? La réponse de Zaccagna est claire : Graisses saturées (viandes), alcool, mauvais sucres, nourritures et boissons de mauvaises qualités type, sodas, café et similaires, touts médicaments pour la santé.

Un corps acide est très faible sur le plan vasculaire et va à l’encontre d’insuffisance d’oxygène, et donc à difficulté respiratoire.

La panique et la peur ont un rôle déterminant dans le fait de raccourcir et empêcher la respiration. Au lieu de créer de la panique qui produira des pneumonie et des morts, nous avons besoin d’une NOUVELLE EDUCATION SANITAIRE A 360 DEGRES conclut le Docteur Zaccagna.

IMPORTANTES NOUVELLES DE LA CALIFORNIE  

Depuis l’Université de la Californie-San Diego arrivent des recherches de révélation remarquable. 

Effectivement ont pu être isolées des bactéries proches ou amies qui se trouvent sur la peau humaine et qui secrètent des peptides antimicrobiens.

Il faut savoir qu’aux Etats Unis souffrent d’eczéma et de dermatite   atopique 32 millions de personnes.

Ils n’ont apparemment jamais essayé ma méthode révolutionnaire et résolvante ( recherche l’article « Dermatite  atopique e extraordinaire cure de la non cure ») avec la retentissante auto-guérison de la Doctoresse Natasha).   

EXPERIMANTATION FORMIDABLE DU DOCTEUR NAKATSUJI ET DE SON EQUIPE

Dans le corps humain nous avons 1000 trillions de bactéries qui dépassent 10 fois le nombre de cellules (100 trillions).

Ont redécouvre toujours de qualité protective exceptionnelle dans nos bactéries.

Le microbiote a une intime relation avec le système immunitaire au point de pouvoir promouvoir ou interrompre la fonctionnalité et la santé du corps humain.

Des chercheurs Californiens ont examiné 10.000 colonies de bactéries qui convives sur la peau des mains, bras, jambes, buste, pour comprendre combien de ceux là ont une propriété protective.

Le Docteur Teruaki Nakatsuji, grand dirigeant du Dermology Dept de la UCSD School of Medecine s’est exprimé en ces termes :

« Nous avons découvert des peptides antimicrobiens qui viennent produits par des bactéries présentent normalement sur la peau saine des personnes.

Ces nouveaux antimicrobiens ont une activité sélective contre les bactéries pathogènes, dans le même temps ils n’endommagent pas les autres bactéries bénéfiques »

Les bactéries protectives dont le Staphylococcus hominis et le Staphylococcus epidermis produisent un peptide antibiotique avant inconnu qui inhibe et contrôle le Staphylococcus aureus,  une bactérie qui abonde sur la peau des patients aggravant  leurs conditions.

NOTRE PEAU EST UN EXTRAORDINAIRE HABITAT DE PRECIEUX MICROBIEN

La peau humaine fournit (1,76 mq) d’habitat à disposition de nombreuses espèces de bactéries et champignons et virus.

La peau fœtal des nouveaux nés est stérile mais vient rapidement colonisé après la naissance.

La peau est la première ligne de défense. Elle maintient  l’équilibre liquide, régule la température corporelle, défend des agressions externes, neutralise virus-bactéries-polluants indésirables.

Les fréquents lavages, souvent avec des substances stérilisantes et alcooliques, provoquent sécheresse cutanée et abime la perméabilité de barrière.

Peu d’exercice physique, stress, insomnie, tabagisme actif et passif, médicaments ainsi que les crèmes endommagent tout ceci.

Dans d’autres termes les liquides épidermiques maintiennent l’hydratation naturelle et créent perméabilité de barrière en contrastant l’intrusion de virus et bactéries à travers la peau.

La couche extérieure de l’épiderme est le Stratum Corneum contenant les cellules qui meurent et les lipides épidermiques recouvert d’un film hydrolipidiques comprenant un MANTEAU ACIDE PROTECTIF (une émulsion d’eau et lipide définissable sébum).

EXTRAORDINAIRE DEMOLITION DES MESURES RESTRICTIVES EN COURS.

Ce qui précède ci-dessus remet sérieusement en question et nie toute l’approche médicale actuelle de la contagion.

Tout le discours sur les masques, sur les désinfectants, sur la distance, sur les peurs, sur la contagiosité est clairement ridiculisé.

Ce qui est continuellement découvert par la recherche médicale sérieuse n’est ne surprend et n’est pas inattendue. 

Ce sont des choses que l’hygiène naturelle a toujours connues, je dirais depuis Hippocrate.

NOUS SOMMES PROTÉGÉS PAR DES BARRIERES FORMIDABLES MAIS NOUS NE SOMMES PAS IMMUNISES DES ATTAQUES QUOTIDIENNES INFLIGÉES À NOTRE CORPS

Le système immunitaire a pour objectif principal le rejet de tous les éléments étrangers au corps et à ses fonctions. En réalité, il n’y a pas d’immunité car elle entrerait en conflit avec la loi naturelle de cause à effet applicable à tous les faits qui se produisent.

Le système immunitaire devrait logiquement être appelé le système de protection. Être immunisé et protégé sont des choses différentes. En effet, nous avons de formidables protections, avec une première ligne de défense (facteurs mécaniques et biochimiques) comme la peau, les muqueuses, les sécrétions. Si ces premières défenses sont dépassées, il existe une deuxième ligne défensive (facteurs cellulaires, facteurs immunitaires ou anticorps) ainsi que d’autres systèmes de régulation.

NE PAS CONFONDRE LES CRISES D’ÉLIMINATIONS AVEC LES ABSURDES MALADIES VIRALES OU BACTÉRIENNES.

On parle d’invasion microbienne et de maladie microbienne (bactérienne-virale), mais ce n’est pas une attaque. Au contraire, c’est un développement logique et planifié par Mère Nature, pour signaler qu’il y a une obstruction toxique et qu’une crise d’élimination de purification commence.

La loi de la toxémie par le Dr John Tilden, monument historique de l’hygiène, a clarifié 1000 fois mieux que Burioni et Ricciardi et 1000 fois mieux que l’Ordre médical et les pseudo-scientifiques du tribunal, les hypothèses et les théories des virus et des bactéries.

La toxémie n’est rien d’autre que le terrain corporel dont parlent Pasteur et Claude Bernard. Lorsque le sol est sain, on ne tombe pas malade, on ne s’enracine pas et on ne développe pas de bactéries et les particules virales ne s’accumulent pas.

CONCEPT DE TOXEMIE

La toxémie est la présence dans le sang, dans la lymphe, dans les liquides du corps, dans la matrice extracellulaire, dans les tissus et dans les cellules de substances incompatibles avec la santé, peut importent lesquelles.

La toxémie est un endogène omniprésent dans le sang, c’est-à-dire un produit et un état naturel d’un corps sujet à se salir intérieurement et extérieurement. Nous l’avons dans une certaine mesure et tout se passe pour le mieux et sans chocs.

La toxémie devient toxique lorsque sa valeur dépasse les limites de la tolérance personnelle que nous avons tous à différents niveaux en fonction de notre armure existentielle.

LES ANTIQUES MÉDECINS DE FAMILLE LAISSE PURGE LES POISONS

Dans le cas des rhumes et de la fièvre, les microbes ont pour but de nettoyer le sol et doivent donc être laissés pour faire leur travail. Aujourd’hui, nous pouvons dirent que les virus se sont accumulés en surabondance et sont la conséquence de la mort cellulaire accumulée en raison de la crise de la grippe en cours et de la capacité affaiblie du corps d’exécuter rapidement la tâche d’expulsion.

Au lieu de cela, les bactéries se défendent et se débarrassent des virus en les engloutissant et en les mangeant, en augmentant en nombre grâce à une multiplication programmée et intelligente, tout ça à règle d’art, puis en s’auto-réduisant comme les virus eux-mêmes, c’est-à-dire que la saleté virale elle-même a été avalée ou expulsée.

IL EXISTE DES LOIS NATURELLES À RESPECTER

Le corps ne va jamais contre lui-même. Il sait par cœur quoi faire et ne pas faire. Mais si nous interférons par une interférence démentielle, nous l’envoyons en bug informatique. Il n’y a pas de place pour d’étranges attaques de virus qui sont venus d’ici et de là, ni pour des bactéries qui sont venues d’ici et de là de façon mystérieuse, aléatoire, punitive et angoissante.

Il existe la loi de cause à effet, celle qui fait tourner le monde comme un chronomètre ordonné et non comme un sablier rudimentaire qui va à un rythme alterné selon le type de sable que vous y mettez. Il est à noter que mon Test du Neuf sur l’Absolution Totale des Virus et des Bactéries sous la responsabilité des maladies s’inscrit parfaitement dans ces considérations.

LA GUÉRISON PASSE A TRAVERS L’INFLAMMATION

En retournant à Tilden, si l’on prend des antibiotiques et du paracétamol, les microbes meurent. Aujourd’hui, nous disons que les bactéries meurent, alors que les virus ne peuvent pas mourir car ils sont déjà morts. Mourant les bactéries, l’inflammation se réduit et la fièvre aussi, mais le sol défectueux n’est pas du tout nettoyé et reste toxique. Résultat? Le corps est vivant health-oriented (doté de force, d’intentions, de tendances d’auto-guérison) le corps essaye tous les moyens pour continuer son auto-nettoyage et va déclencher une nouvelle fièvre pour purifier ses propres tissus.

La toxémie est divisée en toxémie de déchets cellulaires (cellules endogènes), toxémie des déchets intestinaux (intestinaux-endogènes), toxémie par les vaccins-sérums-médicaments (chimiques exogènes) et toxémie environnementale.

LA TOXEMIE N’EST PAS TRANSMISSIBLE ET POURTANT LE PARADIGME MÉDICAL DE CONTAGION S’ECROULE ET SE REINITIALISE. 

Sans une toxémie élevée, les niveaux de tolérance ne sont pas dépassés et donc aucun symptôme d’aucune sorte ne se développe. Les microbes ne causent jamais de maladie. Au contraire, l’inverse est vrai. Ils aident à éliminer les maladies en transformant les déchets. La contagion n’existe pas car la TOXEMIE NE PEUT PAS ÊTRE TRANSMIS OU TÉLÉCHARGÉ D’UNE PERSONNE À UNE AUTRE selon le principe de la chaleur ou des vases communicants. 

Il faudrait à la limite décharger l’intégralité du contenu d’un corps dans celui d’un autre corps.

Mais si notre milieu intérieur devient, à lui seul, toxique et obstrué et en souffrance au même titre que ceux des autres, alors le phénomène réapparaît en donnant simultanément l’apparence illusoire et trompeuse de la transmission, et c’est toujours et en tout cas un phénomène toxique, jamais contagieux.

SEUL LES PARASITES TELS QUE LA GALE, LES VERS ET LES POUX PEUVENT ÊTRE TRANSMIS

Les parasites, oui, ceux-ci sont vivants et ils se nourrissent de notre propre nourriture, donc ils peuvent être transmis. Le virus ne peut pas vivre indépendamment comme les parasites. Les bactéries sont grandes, ce sont des formes vivantes liées au règne végétal qui pullulent dans la flore intestinale et qui sont très utiles, dans la mesure où elles restent symbiotiques et aérobies, éloignant les bactéries dysbiotiques du côlon inférieur qui se développent de manière incontrôlée même si elles manquent d’oxygène (anaérobies et dysbiotiques).

LES VIRUS NE MUTENT PAS: POUR MUTER, IL Y A BESOIN D’UNE TÊTE ET D’UN CERVEAU QUI DÉCIDENT DE CHANGER

Ce qui laisse perplexe et déroute les chercheurs, c’est la mutation fréquente des virus qui donne ainsi la sensation et l’illusion d’optique de la vitalité et du mouvement. C’est aussi une erreur, l’un des nombreux miroirs d’alouettes. En réalité, ce ne sont pas les virus qui mutent mais c’est toujours le milieu intérieur de l’individu qui change constamment en fonction de ses pensées et de ses comportements. Entre les deux parties du jeu s’est la partie vivante (le corps ou le terrain intérieur) qui agit et fait bouger-muter l’autre. C’est du moins mon interprétation.

LOQUES A ARNAQUER ET A VACCINER

Un ivrogne a perdu la nuit une pièce de monnaie à côté d’un poteau lumineux et essaie en vain de la retrouver en palpant le sol illuminé. Un passant lui suggère de palper autour du poteau, à quelques mètres de distance. Mais l’ivrogne répond que non, ce n’est pas nécessaire, car là le sol n’est pas éclairé.

Même chose pour la médecine. Il cherche toujours des causes étranges, des causes mystérieuses, des causes lanthanides, des causes inexplicables, des causes lointaines. Le virus vient de Hong Kong, de Wuhan, de chauves-souris, de serpents. Si un chercheur sérieux propose une cause réelle et sensée interne et non externe et la démontre par des faits, il est isolé, mis de côté et insulté, il le qualifie de charlatan.

Tout doit être canalisé vers le véritable objectif d’une médecine virologique à déifier et à maintenir au sommet en vue d’une puissance assurée et d’une série de vaccins qui produisent des milliards pendant des années et des années de plus, du moins tant qu’il y a des loques à arnaquer et à vacciner.

ADULTES QUI JOUENT A FAIRE LES ENFANTS JOUEURS

Il est bien clair que les bactéries ont un métabolisme cellulaire, contrairement aux virus. Attribuer aux virus des qualités de pensée, d’intentions, d’identité, de transfert, de provenance et autres facultés n’est pas une erreur mais de L’INFANTILLISME. Et nous menons une guerre planétaire contre un coronavirus qui n’a rien à voir avec la maladie de beaucoup de personnes (un phénomène qui, d’ailleurs, se répète chaque année).

Casini qui a une voix faisant autorité en tant qu’excellent acteur de scène, mais qui pour le moment révèle que la matière grise rare dans la citrouille ne se fâche pas, il rappelle aux Italiens que NOUS SOMMES EN GUERRE et que quiconque se manque d’un millimètre est un déserteur. La véritable désertion qui a lieu actuellement est une désertion en rapport à l’intelligence et le bon sens. Je lui souhaite de se réveiller lui aussi.

NOUS NOUS FAISONS PASSER POUR SOIS-DISANT SCIENTIFIQUES ALORS QUE NOUS SOMMES TRÈS IGNORANTS

Nous sommes à tous égards un appareil bactérien-viral, de la même manière qu’une voiture est un appareil à base d’essence-huile-gaz d’échappement. La réalité est que si nous avons peur des virus et des bactéries, nous avons alors peur de nous-mêmes. Si nous faisons la guerre aux virus et aux bactéries, nous faisons là aussi la guerre contre nous-mêmes.

Tout le prouve avec de nombreuses preuves. Tout va s’écraser. Nous trahissons les principes fondamentaux de la vie civilisée. Nous pratiquons la NON-CONNAISSANCE DE NOUS-MÊMES, et donc contrevenons à une règle de base imprimée dans chaque pyramide et dans chaque temple de notre histoire.

BEAUCOUP PLUS DE CHOSES SONT NÉCESSAIRES POUR

La contagion peut-elle être peu ou très contagieuse? Selon les individus alors? Non. Pensez-y non pas une fois mais trois fois. C’est tout ce qu’il y a dans le secret. La contagion existe ou n’existe pas. Luc Montagnier, de l’Institut Pasteur, co-découvreur du SIDA-VIH avec Robert Gallo, a notoirement changé d’avis récemment sur toute la question du SIDA et sur la question virale en général.

Il a dit avec désinvolture ce que nous savions tous déjà. Il a dit que BEAUCOUP PLUS DE CHOSES SONT NÉCESSAIRES, beaucoup plus de choses pour qu’une véritable maladie virale se produise.

MONTAGNIER EST UN HOMME SYMPATHIQUE ET DANS LE MEME TEMPS GALLO EST UN TRICHEUR IMPENITENT, JUSQU’À PREUVE DU CONTRAIRE

J’apprécie beaucoup plus la ruse déclarée de Montagnier, alors que je n’ai aucun respect pour Gallo, un faux et sans valeur. Capable de changer les cartes sur la table comme un tricheur professionnel. Capable de lécher et d’honorer le grand Peter Duesberg, puis de le diffamer et de le trahir.

Comme le médecin anglais Beddow Bayly l’a déclaré et non par hasard dans le magazine Medical World de Londres il y a 100 ans :

«J’ai des faits scientifiques qui prouvent sans aucun doute une vérité incontestable. Ils prouvent au monde entier qu’il n’y a pas un seul cas où le virus puisse être une cause réelle et spécifique de maladie pulmonaire et intestinale “. Et il faisait référence à l’énorme quantité d’expériences menées dans les années qui ont suivi 1918 entre les États-Unis et le Canada, les différentes universités et les domaines de la médecine militaire (Camp Pike, Deer Island, etc.)

FÉLICITATIONS MONSIEUR MONTAGNIER

Vous devez mal manger, vous devez mal boire, vous devez mal respirer, vous devez mal dormir, vous devez avoir des rapports sexuels inappropriés, anti-naturels, non motivés et stressants, vous devez bouger peu, vous devez prendre des médicaments et des vaccins même lorsque vous n’en avez pas besoin. Encore et Encore Monsieur Montagnier: COMBIEN D’AUTRES SERVENT ENCORE !

Félicitations pour votre intelligente évolution et la belle décharge de millions reçus par le prix Nobel. Félicitations également pour son esprit et son humour indéniable, ainsi que pour le courage d’admettre que toute la question du sida était un canular et un bluff au détriment du monde entier.

Peu au monde ont été décimés par l’immunodéficience inventée par vous même et offert avec un si beau papier cadeau, mais il y a également eu un flot de suicides, un flot de personnes malades traitées avec des médicaments destructrices, et il y a encore beaucoup de souffrances. C’est pourquoi votre auto-ironie et votre humour font sourire juste un bref instant.

Valdo Vaccaro – Traduit par Rémy Dao

AVERTISSEMENT: Valdo Vaccaro n’est pas un médecin, mais un chercheur libre et philosophe de la santé. Valdo Vaccaro ne visite pas et ne prescrit pas. Les informations sur ce site ne sont pas destinées et ne doivent pas remplacer les conseils du médecin traitant.

Share.
Iscriviti
Notificami
0 Commenti
Inline Feedbacks
Vedi tutti i commenti
0
Cosa ne pensi? Lascia un commentox
()
x