LA TERRE : PROIE D’UNE BANDE D’INCOMPETENTS ET DE GANGSTERS

Pinterest LinkedIn Tumblr +

(This post is also available in Italian)

De Valdo Vaccaro – 18 mars 2020

MACABRE MASCARADE NATIONALE : ARRETONS CONTE ET SES COMPLICES

Je prends l’exemple du très bel article posté le 17 mars 2020 par Gianni Lannes sur son site « Su la testa »(relevez la tȇte) où avec sa verve journalistique, avec sa vivacité incomparable, il fait le cadre de la situation italienne. 

Il le fait sans mâcher ses mots, avec son habituel courage et sa détermination, en supposant une arrestation pour incapacité manifeste et incompétence du premier ministre Conte et de ses complices du gouvernement, national et régional, complices à tous les grades, ainsi que ses pseudo-scientifiques inspirateurs, Burioni et Ricciardi*.

Il le fait en démasquant les faciles apparences, en dénonçant le mensonge et la mise en scène, le gonflement du problème, l’hystérie de masse, la création systématique de la panique à travers les informations télévisées et les journaux.

Il le fait en proposant cette arrestation du numéro 1 de l’Etat, en portant une série d’explications et de documentation précises, circonstanciées et incontestables.

UN PAYS ENTIER MIS A GENOUX

L’actuel premier ministre a été très habile à se hisser au pouvoir à tout prix, incompétent et accommodant,  en conduisant 60 millions d’Italiens en plein milieu d’une tempȇte, en s’entourant de complices tout autant médiocres et myopes, en mettant les Italiens dans les mains des pires médecins en circulation, les plus ambitieux, les plus affamés d’argent, la catégorie des virologues chasseurs de microbes et d’épidémies, ceux voués aux diktats de Big Pharma et aux collusions avec la Standard Oil de Rockefeller, le I.G. Farben devenu Bayer-Monsanto, Hoechst, Basf, avec les multinationales de la chimie, des glyphosates, des OMG et de l’agroalimentaire polluante qui a contaminé les nappes phréatiques du pays.

LE BORDEL ET LA LEPROSERIE ETENDUS EN TACHE D’HUILE

Tout le monde a compris qu’il s’agit d’un problème international, utilisé comme alibi du type « Tu vois qu’on a eu raison ? Tu vois que Merkel, Macron, Trump et tous les autres pays nous suivent ? Si l’Italie est une léproserie et un bordel de présumées et jacasseuses contagions, les autres pays sont en train de le devenir. Le malheur d’autrui console. Voilà mȇme qu’ils nous imitent. »

UN VIRUS REANIME SE FROTTENT LES YEUX ET SE MARRE BIEN

Tout se passe alors que le virus innocent se marre bien pour l’énorme importance qu’il a pris. « Qui aurait pu deviner que moi, grain de poussière inanimé, obstruant et toxique, sans aucune vie possible en l’absence d’un corps altéré, pourrait devenir un jour un petit monstre à la renommée mondiale, devenu vivant grâce à l’unanimité du monde politique, symbole de la nouvelle humanité, non plus souveraine et intelligente mais dégradée à misérable viande pour chair à saucisse infectée par ses propres déchets ? »

RECORD ITALIEN DANS LE DOMAINE DE LA PESTILLENCE

Les autres pays, plus que jamais désorientés et mal éduqués, copient le modèle italien et adoptent les mȇmes mesures, sous l’égide de l’OMS, organisation corrompue dans des proportions inimaginables, le tout dirigé en mains de maitre par l’habile marionnettiste Bill Gates, qui en coulisse, tire les fils de tout ce gigantesque théâtre. 

A la fin l’Italie joue le rôle qu’elle espérait obtenir depuis longtemps, avec les pèlerinages de Renzi* et de Lorenzin* alla Maison Blanche, ce rôle de pays leader européen et mondial des Pestes Contagieuses, un record qu’aucun pays décent et digne ne devrait jamais s’endosser, mais nous ne sommes pas exigeants.

IL Y A DES DEBOUCHES ET DES PROSPECTIVES BIEN PLUS QUALIFIANTES

Comme s’il n’existait pas un meilleur rôle, bien plus adapté au pays de Pythagore, Parménide, Archimède, Dante Alighieri, Giordano Bruno et Léonard de Vinci. Pour un beau pays, riche en harmonie, humanité, musique et poésie. Pour un pays chaleureux qui parle de Bonheur, comme le fait de rester côte à côte en se tenant la main, et surement pas de se tenir à distance, en diabolisant le corps, la peau, la tendresse, le contact humain.

RIEN DE TOUT CE QUI EST PROPOSE PAR CES PARTISANS DE LA PESTE APPARAIT SENSE, VERIDIQUE ET REALISTIQUE

Des mains qui ne sont plus symbole de caresses, protégées des bactéries, mais instrument suspect de saleté, de diffusion virale, et donc à laver avec des désinfectants. Tout ça dans un pays où la plaisanterie, le sourire et l’esprit humoristique sont profonds et intrinsèques, et toujours à l’ordre du jour.

Prédiquer la peste et la distance, prédiquer des grimaces de peur et de désaffection, prédiquer des rapports basés sur la stérilisation à quelque chose de sinistre, d’irréel, d’inacceptable, incompatible avec l’esprit d’une nation entière.

DEPUIS DES DECENNIES L’ITALIE VOULAIT SA PART DE POUVOIR

Aux yeux du monde, non seulement et non plus pizzas-spaghettis-parmesan, jambon-vins doc, mais pays au sommet du Nouveau Pouvoir Mondial, rôle depuis longtemps désiré et rȇvé par les Services Secrets américains, avec en tȇte le Pentagone, le groupe Bilderberg, par les grandes banques, par les énormes capitaux au noir de Soros et successeurs, par les faussaires légalisés de la Federal Reserve, par les fonds du Sida non taxables, par les nobles familles Rockefeller et Rothschild.

L’Italie, centre de l’irradiation planétaire de la Peste et des plans de vaccination obligatoire. Finalement, un bond en avant vers la conquȇte d’une place stratégique dans le consensus mondial. Finalement quelque chose de plus attrayant que les bases militaires américaines, les chemtrails ou les tȇtes nucléaires de Aviano*. Finalement une place de choix dans la carte des colonies préférentielles.

SUR LES VENTRES FLASQUES DE LA POPULATION NAIVE, BISTURIS, SERINGUES ET VACCINS ONT UNE PLACE DE CHOIX

L’ignorance et la conciliation des peuples en dehors de l’Italie n’est pas inférieure à la nôtre. Il semblerait mȇme qu’ils soient dans une situation encore pire que la nôtre. Une sorte de ventre flasque mondial où bistouris, seringues et vaccins auront une place de choix et pourront agir de plein gré.

Le monde entier finalement dans les mains des supermans en blouse blanche, qui ont dans les poches des masques, des écouvillons pour faire des tests, des scaphandres, j’en passe et des meilleurs. Finalement un monde beau, propre, stérilisé et sȗr ! En Latin, le mot decipi signifie tromper, duper ou plus vulgairement, se faire foutre. Vulgut vult decipi ? Ergo decipitarum ! Les gens veulent ȇtre dominés et roulés dans la farine ? Aucun problème !

ENFIN UN EMPEREUR AUQUEL NOUS POUVONS OBEIR LES YEUX FERMES

Bill Gates a renoncé aux conseils d’administration de Microsoft et Berkshire Hathaway pour se consacrer finalement à ce dont il tient le plus, « la santé globale » grâce aux vaccins. On peut se l’ imaginer prononçant ces mots : « je vous l’avais bien dit qu’une grande épidémie mondiale serait arrivée, vous avez-vu, suis-je ou non  un grand visionnaire ? »

Après des années et des années de tentatives plus ou moins réussies, souvent finies en flop comme la fièvre porcine, la Sars, Ebola et les différents moustiques, dans le but de faire un ultérieur pas en avant par rapport aux CDC inventeurs du Sida, finalement, il a atteint son but, en démontrant d’ ȇtre le joyau de la couronne du Régime Mondial en train de se créer, en mettant une forte hypothèque sur le rôle d’Empereur Planétaire, rôle poursuivi mais accompli avec un succès incomplet par Gengis Khan, Tamerlan, Napoléon, Staline et Hitler.

Nous arrivons à l’article de Lannes qui m’a été envoyé par Elena F. et que je me suis permis de commenter.

SEULEMENT DEUX MORTS CERTAINS DE CORONAVIRUS EN ITALIE ! De Gianni Lannes

UNE REALITE PREFABRIQUEE EFFROYABLE 

Où sont les noms des victimes avec les vraies raisons de leur mort confirmées par les autorités italiennes ?

Je pose la question au président de la République Sergio Mattarella et au premier ministre pro tempore Giuseppe Conte. Les vrais chiffres ne sont pas une opinion provisoire, vendus pour une réalité terrifiante qui n’existe pas, mais des faits indiscutables. 

SEULEMENT DEUX MORTS SANS AUTRES GRAVES PATHOLOGIES DE CORONAVIRUS

« Les personnes décédées en raison du Coronavirus en Italie qui ne présentaient aucune autre pathologie, pourraient n’ȇtre que deux. C’est ce qui émerge de l’examen effectué par l’Institut Supérieur de la Santé sur les dossiers médicaux des victimes », déclare Silvio Brusaferro, son président, le 13 mars 2020, durant la conférence de presse au siège de la protection civile à Rome.

INCAPACITE SANITAIRE DE FAIRE LA DIFFERENCE ENTRE UN DECES ET UN AUTRE

Quel est le nombre de morts exact et précis provoqués par le Coronavirus, vérifié rigoureusement par l’Institut Supérieur de la Santé ? Les autorités scientifiques ne le savent pas. Actuellement les institutions sanitaires italiennes ne sont pas en mesure de distinguer les décès causés par le Coronavirus de ceux qui par contre sont quotidiennement communiqués à l’opinion publique, en majeure partie des personnes âgées qui souffrent de nombreuses pathologies.

TOUS CES DECES MIS DANS LE MEME POT AFIN DE JUSTIFIER CES MESURES OBLIGATOIRES

Ils ont mis tous les morts dans le mȇme pot à donner en pâture à l’opinion publique, afin de pouvoir justifier le traitement sanitaire obligatoire plutôt maladroit  imposé à plus ou moins 60 millions de personnes en Italie. En effet, en réponse à la question d’un journaliste, le docteur Brusaferro n’a pas pu fournir le numéro exact de morts provoqués par le coronavirus. Le gouvernement italien a trébuché sur la cause des décès. 

60 MILLIONS D’ITALIENS ARRETES POUR UN CARNAGE VIRAL INVENTE DE TOUTE PIECE

60 millions de personnes en prison à cause d’un carnage qui n’existe pas, sauf dans les mensonges de l’exécutif tricolore, propagandés par les experts et les médias. En effet, le 13 mars 2020, le président de l’Institut Supérieur de la Santé durant une conférence de presse au siège de la protection civile, a déclaré que seulement deux personnes sont mortes à cause du virus COVID 19. Toutes les autres avaient au moins deux autres pathologies. Comme le disait le professeur Bassetti (virologue) au début de la crise : une personne morte d’infarctus, positive au test du covid-19, fait partie des morts de coronavirus. Mais elle est morte d’infarctus.

CHAQUE ANNEE 6-12 MILLIONS DE MALADES DE LA GRIPPE ET 10.000 MORTS

Pourquoi avoir décidé de paralyser l’Europe, en partant de l’Italie, quand les taux de contagion et de mortalité, par rapport à la classique grippe annuelle, sont inférieurs ? Une morbidité importante en si peu de temps certes, mais l’ISS a certifié que le nombre de morts de coronavirus est de deux personnes.

Pour quelle raison, quand chaque année entre 6.000.000 et 12.000.000 d’Italiens attrapent la grippe, avec une mortalité moyenne d’environ 10.000 personnes et l’Italie n’a jamais été bloquée ? durant la saison 2016/2017, 34.000 personnes âgées sont décédées en l’espace de 20 semaines (18.000 cas de plus par rapport aux prévisions) soit plus de 1.700 personnes par semaine et l’Italie n’a pas été bloquée.

LE MENSONGE, PROTAGONISTE ABSOLU DE LA SCENE

Le cauchemar viral a été causé par la fobocratie, c’est-à-dire la prédominance de la peur, le pouvoir exercé par l’urgence systématique, l’alarme prolongée et la série de mensonges dits au nom du pouvoir. En effet, le mensonge est le protagoniste absolu de la scène, avec ses informations manipulées par les autorités autorisées.

La technique utilisée est plutôt désarmante : on diffuse la peur, on transmet l’anxiété, on attise la haine. Des menaces imaginaires ont été inculquées, les réels dangers amplifiés. La peur fait perdre le bon sens provocant la panique de masse. Si la peur domine les esprits, alors grâce à la peur il est possible de dominer les gens. Aujourd’hui la peur n’est pas seulement un instrument en main de ce gouvernement télécommandé par l’étranger, mais est aussi une atmosphère spectrale.

REPRESSION POLICIERE ET HYSTERIE DE MASSE

Le système de domination globale, apparemment absent, traverse le pouvoir local, menace et rassure, accentue ou plutôt exagère l’ampleur du danger et promet protection, une promesse qu’il ne peut maintenir. Car la technocratie a pour nourriture fondamentale la peur collective et c’est justement sur cette peur qu’elle est fondée. La répression policière provoque le cauchemar.

Des foyers de peur collective s’allument et s’éteignent, le stress est provoqué, mȇme chez les enfants, lesquels sont privés de leurs jeux en plein air, de la possibilité d’aller à l’école, et on en arrive à l’hystérie collective, sans buts précis, à part la fermeture immunitaire (si je puis dire ainsi !) d’une nation passive, désagrégé et dépolitisée, où la société civile n’existe plus.

MACABRE MASCARADE NATIONALE : ARRETONS LE LOCATAIRE DU PALAIS CHIGI* ET SES COMPLICES, COMPRIS BURIONI ET RICCIARDI 

Les Italiens se sont soumis à l’avocat du peuple et à ses décrets totalitaires. Dans un pays civil, il est temps d’arrȇter cette macabre mascarade qui a mis en suspend et hypothéqué nos vies. Il est temps d’arrȇté les irresponsables – en vertu de flagrant délit en cours – en partant du locataire du Palais Chigi et de tous ses complices, Burioni et Ricciardi inclus.

Gianni Lannes (sous-titres Valdo Vaccaro) – Traduit par Nathalie De Nadai

Notes :

*Roberto Burioni : médecin italien et divulgateur scientifique. Il a obtenu la notoriété sur les réseaux sociaux grâce à son intervention en faveur des vaccins 

*Walter Ricciardi : Médecin italien, représentant l’Italie à l’OMS, nommé récemment conseillé du ministre de la santé pour faire face à la crise Coronavirus

*Matteo Renzi : ancien premier ministre italien

*Beatrice Lorenzin : ancien ministre de la santé italien (2013-2018) sous le gouvernement Letta

*Aviano : Localité du Frioul-Vénétie Julienne siège d’une base militaire américaine

* Palais Chigi : siège du gouvernement italien et résidence du Président du Conseil des ministres, Giuseppe Conte

AVERTISSEMENT : Valdo Vaccaro n’est pas un médecin, mais un chercheur libre et un philosophe de la santé. Valdo Vaccaro ne visite pas et ne fait aucune prescription. Les informations contenues dans ce site ne sont pas destinées à remplacer l’avis du médecin traitant et n’ont pas l’intention de le faire

Share.
Iscriviti
Notificami
0 Commenti
Inline Feedbacks
Vedi tutti i commenti
0
Cosa ne pensi? Lascia un commentox
()
x