LES PATHOLOGIES SE MANIFESTENT EN RAISON DES COFACTEURS ET NON PAS A CAUSE DES VIRUS

Pinterest LinkedIn Tumblr +

(This post is also available in Italian)

Par Valdo Vaccaro – 22 avril 2020

LETTRE

CONTAGION, MALADIE, DECLENCHEUR VIBRATOIRE ET NON INFLUENCE DU VIRUS

Salut Valdo, Roberto de Cuâr, Frioul…Au fait, tu sais ou tu as oublié que JP Vanoli n’est pas médecin (mais naturopathe), il le dit clairement et plusieurs fois lui-mȇme dans son cv.

En ce qui concerne le problème « contagion »..… On n’est pas obligé d’y croire mais l’alternative « maladie simultanée » me semble un argument un peu léger…J’ai eu la varicelle à l’âge adulte, après que ma fille et mon fils (de 11 et 9 ans) l’aient eue également…Il existent beaucoup de cas comme le mien. C’est arrivé aussi à des « grands-parents » juste après leur neuve ou leur nièce….Toujours APRES, jamais AVANT…D’abord les enfants et ensuite les adultes….

Un ami à moi, de presque 60 ans, marié avec une Brésilienne est allé à Rio pour rencontrer  la famille de sa femme. Son beau-frère (le frère de sa femme) avait la varicelle…Résultat : quand quels temps après il est rentré dans le Frioul, varicelle lui-aussi…Coïncidence ?

Pendant presque 60 ans de sa vie, pas de varicelle, il entre en contact avec une personne qui a la maladie et lui aussi il l’attrape….Ca marche peut-ȇtre par sympathie cette histoire de contagion ? Ce n’est peut ȇtre pas un virus, c’est peut-ȇtre un passage d’informations, de vibrations dont nous ignorons l’existence, mais l’hypothèse que quelque chose « passe » d’un individu à l’autre est plutôt difficile à ébranler. Merci et salut !

Rob de Cuâr


REPONSE

DANS LE FRIOUL ON CONTINUE DE PENSER ET DE RAISONNER

Salut Roberto. Enfin quelqu’un qui m’écrit du Frioul. Comme le dit le dicton « nul n’est prophète en son pays ». Merci pour la précision sur Vanoli. C’est juste de le préciser mais pas aussi important que celà. Je peux te rassurer que Vanoli est un chercheur super-médecin, dans le bon sens du terme, pour tout ce qu’il fait depuis toujours et pour toute la documentation à laquelle il se réfère. Il est capable d’enseigner la matière médico-sanitaire d’une façon transparente et véridique. Les diplômes, les licences, les doctorats, sont importants sur le plan bureaucratique mais viennent toujours après la valeur authentique et reconnue d’une personne. Je pense que tu es d’accord avec moi sur ce point.

INFORMATION VIBRATOIRES

Revenons à l’importante question de la contagion que tu soulèves dans ta lettre. En apparence, tu as parfaitement raison. Tes hypothèses sur les informations vibratoires sont admirables, ainsi que l’idée sur la transmission par sympathie et voisinage stable que j’ai défini moi-mȇme comme « induction » ou bien « effet gâchette ». Tu es une personne à l’esprit ouvert et qui raisonne et à laquelle on ne peut pas répondre par des schémas ou des notions passées.

LE NOUVEAU MONTAGNIER : PLUS IL VIEILLI ET PLUS IL DEVIENT GENIAL

L’idée de l’information vibratoire me plait beaucoup et me rappelle les hypothèses faites sur la technologie 5G dont a parlée récemment Luc Montagnier dans une interview. (Voir mon récent article « Virus non influents, personnages criminels et prospectives de reprise »). Une vibration plus intense d’ondes particulières peut générer une fibrillation sympathique et perturbante qui déclenche la contamination et la contagion. Mais la nature a tout prévue, mȇme dans le cas des ondes électromagnétiques normales qui ont tendance à éliminer les déchets et les résidus crées par l’homme.

C’EST NOUS QUI DETERMINONS LA REALITE PAR LA FORCE DE NOS PENSEES

Mȇme la peur et la terreur représentent une information vibratoire dont les conséquences sur l’adrénaline et sur l’immunocompétence ont leur importance, ainsi que sur tout le système endocrinien et sur chacune de nos cellules car l’ȇtre humain est un système intégré de la tȇte aux pieds. Ceci vaut aussi pour les auras qui nous entourent (rouges ou gris foncé en fonction de notre état de santé). Il est donc important d’avoir des sentiments positifs, opposés à la peur, courage et confiance en soi, et ne pas laisser la place à la sous-évaluation, à l’hypocondrie et aux conneries que les médias et le faux et hypocrite parternalisme institutionnel nous refilent en continuation.

ASPECT PHYSIQUE MENTAL ET SPIRITUEL

Nous sommes entourés de forces éthériques et subtiles de différentes sortes et chaque jour on en découvre une nouvelle.  Dans le monde de l’extrȇmement petit, toutes les hypothèses ont leur place et chaque est libre de choisir la sienne, mȇme sans un doctorat effectué à Harvard ou au MIT. Quant il s’agit de virus, de comment ils sont composés, d’où ils proviennent et comment ils se transforment, c’est un peu comme discuter du sexe des anges. L’aspect mental est souvent prépondérant dans les équilibres bactériens-viraux. Celui spirituel est peut-ȇtre le plus important. 

HARMONIE, ESTIME DE SOI ET SOURIRE AVANT TOUT

Vivre dans des conditions d’estime de soi et d’harmonie avec l’univers qui nous entoure peut avoir une importance fondamentale sur notre centrage. Quelqu’un est-il en mesure d’affirmer avec certitude que ce n’est pas sur ce point que tout se joue ? La partie haute de l’intestin avec le duodénum, le jéjunum et l’iléon est bien connue pour ȇtre une zone stratégique et donc les aliments qui y pénȇtrent doivent absolument ȇtre légers, digérables, vitaux, vibrants, aqueux et innocents. Mais les pensées toxiques, les disharmonies et les méchancetés injustifiées (toutes les méchancetés sont injustifiées), ne sont absolument pas des désagrégations à mettre en second plan.

JE RECONFIRME LA FRAICHEUR IDEOLOGIQUE ET L’ACTUALITE DE LA SCIENCE HYGIENISTE

La science hygiéniste possède des vérités qui n’ont pas d’échéance et sont toujours actuelles. Il n’existe pas en ce monde des sauts à la logique ou des faits énigmatiques et mystérieux. Il n’y a pas de monstres, de négativité et de malignité privés de justification et de logique. Tout entre dans la loi de la cause à effet, mȇme si des fois, nous ne voyons que les effets.

Nous sommes essentiellement health oriented, et dotés de tous les moyens auto-guérisseurs. Tout se passe selon le respect des Lois Naturelles Universelles. Quand certains détails nous échappent, les Lois continent de fonctionner et nous que faisons-nous ? on se détraque, par ignorance ou incapacité intuitive, par le manque total de dialogue intérieur et incapables d’extraire les énergies stupéfiantes qui sont en nous.

DES POSSIBLES FIXATIONS, AGREGATION ET CONTAMINATION DU MATERIEL VIRAL SUR LES MEMBRANES DES CELLULES ET DES BACTERIES

Dans mon article que j’ai cité au début, j’ai fait d’importantes réflexions sur la question du virus mort et du virus vivant ou potentiellement atténuable (comme cela se passe dans l’ingénierie des vaccins) ou qui peut ȇtre potentiellement renforcé comme cela se passe dans l’ingénierie secrète militaire. Il est vrai que les virus sont eux-mȇmes morts mais il faut toutefois reconnaitre que les processus d’ingénierie exploitent les caractéristiques naturelles de fixation et d’agrégation du matériel viral sur les membranes cellulaires (qui elles sont bien vivantes) et surtout sur les membranes des milliards de bactéries, vivants eux aussi et en contant renouvellement, tout à fait contaminables génétiquement du fait qu’ils phagocytent et mangent les virus.

LA NON INFLUENCE DES VIRUS DEMEURE, AINSI QUE LA PREVALENCE DES COFACTEURS ET LA STUPIDITE DE LA MISE EN SCENE MONDIALE

Ces approfondissements n’ont pas pȗ ȇtre faits dans le passé par Tilden et Shelton car les microscopes de l’époque n’étaient pas assez puissants et les perversions humaines n’étaient pas non plus arrivées au stade actuel. Tout cela ne remet pas en question les principes sur l’innocence bactérienne virale. Les virus sont sans conséquence sur les maladies, ils sont présents mais seulement comme conséquence et non comme cause des pathologies, comme complication ajoutée de type obstructif.

LUC MONTAGNIER A TOUJOURS LE VENT EN POUPE

Non seulement Pasteur s’est démenti en disant « le terrain est tout le microbe n’est rien », mais mȇme Montagnier, après avoir décrit en détail les différents mécanismes de modification des génomes, arrive à dire que la Nature intervient et aplati, que le virus s’autorégularise et qu’il reste plutôt non influent et innocent ; d’où l’importance du principe d’Hippocrate « Primum non Nocere ».

JE SUIS AUX ANTIPODES DES FAUCI, RICCIARDI ET DES BURIONI 

Mes considérations ne représentent pas un démenti des concepts précédents mais un approfondissement, un complément. Je ne prétends pas d’avoir dit les derniers mots l’« hugh » des grands chefs Sioux. Je ne fais pas partie de la Nomenklatura, et encore moins de la gang Fauci-Ricciardi et Burioni.

Si avoir un doctorat en médecine ou en virologie (il semblerait mȇme que ceux-ci ne les ont pas et il semble aussi que de nombreux ministres de la santé style Lorenzin n’ont pas le moindre diplôme) porte à des résultats aussi catastrophiques, je préfère mes études et mes certificats d’économie-naturopathie et philosophie, mȇme si je les ai obtenus loin de Boston.

UN DES PLUS IMPORTANTS SCIENTIFIQUES GERMANIQUES EST PARACELSUS 

Quiconque possède un cerveau ouvert peut apporter ses raisons et ses libres contributions sans aucun complexe d’infériorité. Le concept de Philippus Aureolus Theophrastus Bombastus von Hohenheim dit Paracelsus, vaut plus que jamais aujourd’hui. Il déclara ouvertement durant une conférence de médecins, d’avoir appris les choses décisives et essentielles de la vie et de la science, certainement pas à l’université mais auprès des barbiers, des clochards, des jeteurs de sorts, des gitans et dans les bordels.

TOUS DANS L’ATTENTE D’UN MYTHIQUE VACCIN QUI N’EXISTE PAS ET QUI N’ARRIVERA JAMAIS DANS LA FORME-CONTENU-EFFET ESPERES

Pour revenir aux virus, nous devons toujours nous rappeler qu’ils sont en constante mutation et qu’ils varient en continuation, peut-ȇtre parce que nous mȇmes nous sommes en constante variation jour après jour. En d’autres mots, il n’existe pas la mȇme forme de varicelle identique pour tout le monde, une rougeole pour tout le monde, un Covid-19 pour tout le monde. Imagine le bordel crée par les gens à la recherche obsessive du mythique vaccin immunisant qui n’existe pas et qui n’existera jamais ? Sans compter en plus sur le fait qu’un vaccin standard ne convient pas à tout le monde mais représente dans le meilleur des cas, une solution approximative basée de toute façon sur la perte de puissance de la réactivité immunitaire, une protection temporaire fausse et illusoire,

DES VACCINS INUTILES EXTREMEMENT NOCIFS ET NON IMMUNISANTS

Le système a mȇme réussi à imposer des masques et des désinfectants. Il l’a tellement bien fait qu’il a engendré la course aux masques, des protestes pour le manque de masques, l’amertume dans les maisons de repos car l’absence de masques a causé de nombreux décès.

Figure-toi si elle ne réussira pas à mettre de son côté la masse rendue imbécile, en lui concédant généreusement un vaccin sauveur. Tous se mettront obéissants en file, ne savant pas, le comble, que les vaccins contre la grippe (dont fait partie le prochain) n’immunisent absolument pas et que les personnes vaccinées seront les premières à avoir les mȇmes symptômes au prochain changement de saison.

NOUS SOMMES TOUS PORTEURS DE VIRUS ET DE COFACTEURS. LE ROLE PATHOLOGIQUE PROVIENT SEULEMENT ET TOUJOURS DES COFACTEURS

Les exemples que tu as fourni qui sont du type inductif, valent aussi. On part de cas particuliers et personnels qui s’étendent à un principe général. Je peux mettre en opposition des cas plus généraux qui expliquent les mȇmes faits de manière plutôt différente. Combien de cas de classes de 20 élèves avec 10 cas de varicelle et 10 non ? Pour les 10 élèves non atteints la loi ne vaut pas et par conséquent toute la théorie sur la contagion retombe. Il est donc nécessaire de trouver d’autres explications comme les fameux cofacteurs, et donc la varicelle (et toutes les autres maladies contagieuses) adhèrent seulement sur les personnes prȇtes à la recevoir et surtout à la développer.

En ce qui concerne la question des porteurs sains tout se complique. En théorie nous sommes tous des potentiels porteurs sains de tous les virus passés et présents (quand les symptômes ne se développent pas) et porteurs malades (quand les symptômes sont présents).

Valdo Vaccaro – Traduit par Nathalie De Nadai

AVERTISSEMENT : Valdo Vaccaro n’est pas un médecin, mais un chercheur libre et un philosophe de la santé. Valdo Vaccaro ne visite pas et ne fait aucune prescription. Les informations contenues dans ce site ne sont pas destinées à remplacer l’avis du médecin traitant et n’ont pas l’intention de le faire.

Share.
Iscriviti
Notificami
0 Commenti
Inline Feedbacks
Vedi tutti i commenti
0
Cosa ne pensi? Lascia un commentox
()
x